Un livre capital pour comprendre les fantasmes et illusions dans lesquels nous a enfermé le capitalisme contemporain, et la manière dont nous nous sommes adaptés à la logique de la catastrophe. Livre pessimiste, c'est vrai, parce que situant les responsabilités là où elles sont, c'est-à-dire non pas dans des accidents de l'histoire moderne, mais au coeur du système néo-libéral, dans le système technique et la société de consommation, qui ont été les seuls éléments que nous avons retenus de la démocratie.

A opposer au livre affligeant d'Hervé Juvin, qui reconduit toutes les illusions modernistes et dénie tous les problèmes de notre temps.