Publié il y a bientôt un demi-siècle, ce livre n'a rien perdu de son acuité ; au contraire, il nous fait bénéficier de l'expérience aujourd'hui inestimable d'une période où la civilisation automobile n'était pas encore devenue totale et où les vivants se souvenaient d'un temps sans automobile. Nous n'avons plus ce recul et, de ce fait, ce livre in-actuel est plus actuel que jamais. « Celui qui appartient véritablement à son temps, le vrai contemporain, est celui qui ne coïncide pas parfaitement avec lui ni n'adhère à ses prétentions, et se définit, en ce sens, comme inactuel ; mais précisément pour cette raison, précisément par cet écart et cet anachronisme, il est plus apte que les autres à percevoir et à saisir son temps. » (Giorgio Agamben, Qu'est-ce que le contemporain ?)