18 novembre 2014

Emmanuel Carrère, Un roman russe

Un livre d'une puissance incroyable. Déconcertant par les situations qu'il met en scène, par les événements qu'il provoque, par les liens inattendus qu'il crée. J'ai mis des semaines à passer à autre chose. Carrère est un très grand écrivain, chacun de ses livres est un moment inoubliable. Depuis sa biographie de Philip K. Dick jusqu'à ce dernier opus, une oeuvre qui dérange, par cette manière de mêler réel et étrange, de faire vasciller les repères et les équilibres.
Posté par primorales à 10:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 novembre 2014

Élisabeth Filhol, La centrale

Un petit livre angoissant, qui réussit à nous faire ressentir les peurs des travailleurs précaires du nucléaire, qui travaillent pour notre sûreté (mais largement contre la leur) et pour notre approvisionnement en une énergie toujours disponible, à laquelle on ne pense que lorsqu'il y a des coupures, c'est-à-dire rarement. La langue de ce texte, sèche, orale, saccadée tente de saisir ce temps linéaire, sans but, sans durée, sans souvenir (c'est le narrateur qui le dit) des missions d'un bout à l'autre de la France. Et c'est une... [Lire la suite]
Posté par primorales à 10:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 novembre 2014

Jacques Généreux, La grande régression

Un livre très bien écrit, dense, éclairé qui permet de faire un point historique sur le néo-libéralisme et de comprendre que l'enjeu de notre temps est d'y résister. Les livres de Généreux sont des événements politiques, celui-ci ne déroge pas à la règle, bien au contraire, un livre important à faire connaître, parce qu'il donne un horizon à la gauche de gauche, en montrant les impasses anthropologiques, sociales, politiques et écologiques dans lesquelles nous enferme définitivement le libéralisme. Un livre éclairé, qui donne... [Lire la suite]
Posté par primorales à 10:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 novembre 2014

Classes en luttes, livre collectif

Ce petit livre est très intéressant, j'espère qu'il sera rapidement de nouveau disponible. Etude de la lutte des classes, elle montre, à travers des textes de sociologues spécialistes des upper-classes et des classes populaires, que tout les oppose, mais que les premières constituent toujours des classes à part entière, conscientes d'elles-mêmes et de leur intérêt, unies, déterminées, ont des relais d'opinion et des représentants dans toutes les sphères du pouvoir social, alors que les secondes sont éclatées, démobilisées, ont perdu... [Lire la suite]
Posté par primorales à 10:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 novembre 2014

Bernard Charbonneau, L'hommauto

Publié il y a bientôt un demi-siècle, ce livre n'a rien perdu de son acuité ; au contraire, il nous fait bénéficier de l'expérience aujourd'hui inestimable d'une période où la civilisation automobile n'était pas encore devenue totale et où les vivants se souvenaient d'un temps sans automobile. Nous n'avons plus ce recul et, de ce fait, ce livre in-actuel est plus actuel que jamais. « Celui qui appartient véritablement à son temps, le vrai contemporain, est celui qui ne coïncide pas parfaitement avec lui ni n'adhère à ses prétentions,... [Lire la suite]
Posté par primorales à 10:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 novembre 2014

Bertrand Méheust, POLITIQUE DE L'OXYMORE

Un livre capital pour comprendre les fantasmes et illusions dans lesquels nous a enfermé le capitalisme contemporain, et la manière dont nous nous sommes adaptés à la logique de la catastrophe. Livre pessimiste, c'est vrai, parce que situant les responsabilités là où elles sont, c'est-à-dire non pas dans des accidents de l'histoire moderne, mais au coeur du système néo-libéral, dans le système technique et la société de consommation, qui ont été les seuls éléments que nous avons retenus de la démocratie.A opposer au livre affligeant... [Lire la suite]
Posté par primorales à 10:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 novembre 2014

Rohinton Mistry, L'équilibre du monde

Une belle composition littéraire dans les premières centaines de pages, conduisant à un recentrement sur la vie en commun de 4 personnages, dont l'histoire, la vie quotidienne, les origines sont différentes, et dont le destin sera pour tous tragique mais différent.La violence de l'Inde contemporaine y est sensible en permanence, même si l'absence de champs optiques plus larges sur le pays empêche d'en saisir vraiment le sens historique que le début du livre s'efforce de situer. Pour un lecteur ignorant de l'Inde, le livre donne une... [Lire la suite]
Posté par primorales à 13:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 novembre 2014

Bernard Bruneteau, L'âge totalitaire, idées reçues sur le totalitarisme

Très bon petit livre sur le totalitarisme. Même s'il présuppose connues la plupart des idées reçues qu'il présente, il réussit à les rendre claires en les discutant avec précision, en en montrant le caractère problématique, sans forcément en prendre le contre-pied, certaines relevant du sens commun historique d'autres de longs travaux historiographiques et philosophiques. Sans doute un bon livre d'introduction à l'idée de totalitarisme. L'inverse du dernier Gauchet qui, malgré sa profondeur, reste très difficile d'abord et souffre... [Lire la suite]
Posté par primorales à 13:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 novembre 2014

Claude Lanzmann, Le lièvre de Patagonie

Un livre magistral. 750 pages, mais lu quasiment d'une traite. Comment s'arrêter ? Les 100 premières pages peuvent agacer, c'est très enflé. Mais la suite le justifie, et on voit que Lanzmann a vécu plusieurs vies en une seule (certes longue), de la résistance adolescent et des combats bien réels, à une vie affective permanente, des voyages partout pour voir et comprendre.La dernière "partie" sur Shoah est quand même à part, comme s'il s'agissait d'une nouvelle vie. Quand on connaît Shoah, ce n'est pas cela qui étonne, mais tout ce... [Lire la suite]
Posté par primorales à 13:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 novembre 2014

Régis Airault, Fous de l'Inde : Délires d'Occidentaux et sentiment océanique

Régis Airault, Fous de l'Inde : Délires d'Occidentaux et sentiment océanique   Un petit livre qui se lit très bien et qui parle de ce qui arrive à de nombreux occidentaux en Inde, mais qui a le mérite de nous montrer aussi et surtout que l'Inde représente pour nous l'antithèse de notre mode de vie et, à ce titre, produit des effets de régression, lesquels peuvent être très négatifs et dangereux, mais aussi très positifs, métaphysiques et constituer une expérience unique dans l'interrogation sur la vie et sur soi. La... [Lire la suite]
Posté par primorales à 10:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]