Présentation

Je suis conseiller municipal à Dieppe, délégué aux économies d’énergie et à la sensibilisation des publics à l’écologie. Je suis militant du Parti de Gauche et nous formons un groupe municipal (à 4), en commun avec EELV, au sein de la majorité (30 élus sur 39) : « Dieppe écologique et solidaire ».

Principe

Nous sommes soucieux de faire de l’écologie un principe central de la politique municipale, tant pour des raisons environnementales, budgétaires que de qualité de vie. Ce n’est pas simple et nous ne pouvons pas dire qu’actuellement nous ayons un bilan. Mais la démarche est en cours : il s’agit de faire intégrer notre politique à tous les pôles (bâtiments publics, espaces verts, solidarités, éducation, transports, voirie, etc.), alors que l’écologie est restée, pendant la mandature précédente, cantonnée dans le domaine de la communication et s’est réduite à des semaines de sensibilisation.

Exemples

1) énergie

-            Réduire la consommation d’énergie est par exemple essentiel. Parce que le budget de notre ville de 32 000 habitants, qui est consacré aux énergies et carburants, s’élève à 1, 8 millions d’euros et augmente chaque année, et que dans le même temps, les dotations de l’Etat baissent drastiquement (1 million de moins l’an prochain pour notre Ville, 11 milliards à l’échelle nationale), les compétences augmentent (réforme des rythmes scolaires, environ 400 000 e à la charge de la Ville cette année, pour un projet il est vrai ambitieux).

-            Nous mettons en place une expérience d’économies d’énergie dans 4 écoles pour l’année scolaire 2014-2015, nous impliquons tous les personnels, les enfants. Nous nommons un référent qui sera chargé de promouvoir les économies d’énergie auprès de tout le monde. L’objectif étant de gagner rapidement jusqu’à 20% sur la consommation. Nous continuerons avec les bâtiments sportifs, puis administratifs et culturels.

-            De même, le prix de l’énergie impacte aujourd’hui gravement le porte-monnaie des familles, c’est pourquoi, en même temps que la Ville installe une cellule de veille concernant la précarité énergétique, nous travaillons avec les assistantes sociales pour qu’une sensibilisation aux économies d’énergie des personnes en situation de précarité soit mené. Lutter contre des conditions de vie indignes, alléger les finances de la Ville qui consacre 250 000 e à aider les personnes en situation de précarité, permettre à ces personnes de maîtriser leurs dépenses et de gagner en autonomie.

-            Obstacles : inertie des habitudes, services occupés à des tâches plus urgentes, absence de culture écologique des pôles.

 

2) cantines scolaires

-            Les cantines scolaires sont actuellement approvisionnées en produits bio ou locaux, à hauteur de 10% (pâtes, riz, biscuit, fruits). Nous souhaitons faire mieux en proposant des débouchés à des maraîchers bios locaux. Notre conseillère déléguée aux cantines et à la protection de la biodiversité travaille dans le domaine de l’alimentation alternative et est en contact avec de nombreux producteurs. Une majorité d’élèves mangent à la cantine et une partie bénéficie de la gratuité. L’école est un lieu d’apprentissage de la bonne alimentation, c’est pour cela qu’il nous paraît important de prolonger cette démarche.

-            Obstacles : une telle politique a un coût, ce qui est loin d’être simple en période de budgets contraints ; les appels d’offre ne peuvent inclure de critères d’approvisionnement locaux ; une filière courte n’exclut pas le parcours de milliers de km.

 

Conclusion

-            Nous promouvons une écologie populaire, ni punitive, ni bobo : faire en sorte que l’écologie s’adresse à tous et en particulier aux personnes dont la vie est la plus impactée par les crises du capitalisme, en améliorant le réseau de transports en commun, en construisant de nouveaux jardins partagés, en luttant contre les gaspillages pour continuer des politiques sociales et culturelles de qualité. Nous espérons, mais les obstacles sont nombreux, réussir également à libérer une partie du centre ville de la voiture.