Article sur le livre du Cerf, par Bertrand Renouvin, dans Royaliste, n° 1074.

 

http://www.bertrand-renouvin.fr/la-negation-totalitaire/

 

 passage manquant en haut à droite

l’autonomie de la personne, la liberté de l’être humain et c’est pourquoi il ne cesse de s’inventer des ennemis qu’on enferme dans des camps de concentration où l’on s’efforce d’anéantir l’humanité de l’homme.