Avril 2015

 

   2015, année internationale des sols

 

    « Des sols sains sont indispensables pour la production alimentaire, mais nous n'accordons pas assez d'attention à cet allié silencieux », déclare Jose Graziano da Silva, directeur général de la FAO  (organisme des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture).

 

Les sols sont  à la base de la nourriture, des combustibles, des plantes médicinales,  ils sont également essentiels pour nos écosystèmes : ils remplissent un rôle très important dans le cycle du carbone (ils limitent le réchauffement climatique en absorbant le carbone, stockent et filtrent l'eau, améliorent la résistance aux inondations et aux sècheresses).

 

La  FAO estime que, la pression humaine s’intensifiant, un tiers de tous les sols sont dégradés par l'érosion, le tassement, l'imperméabilisation, l'épuisement des nutriments, la pollution et d’autres phénomènes liés à des pratiques de gestion non durables : les limites critiques sont atteintes.

 

1000 ans sont nécessaires pour former un centimètre de sol arable. C’est pourquoi la gestion durable des sols devient une nécessité absolue. D'autant qu'elle est moins coûteuse que la restauration.

 

André Voisin, ingénieur agronome, né à Dieppe et  mort à Cuba, a étudié l'incidence de la qualité des sols sur la santé des plantes, des animaux et de l’homme. Dans son livre Sol, herbe, cancer écrit en 1959, il fait la synthèse des recherches sur les sols  et observe que leur qualité a une très forte influence sur l’incidence des cancers et autres maladies graves, ce qui n’exclut toutefois pas d’autres facteurs. Il conclut que la science des sols est le fondement de la médecine de l’avenir, la médecine préventive.

 

Notre groupe politique travaille, au sein de la majorité municipale, à la reconversion de terrains dieppois et neuvillais en parcelles mises à la disposition de maraîchers bio, respectueux de la qualité des sols, et désirant s’installer sur notre commune.