11 janvier 2015

Michel Houellebecq, Soumission

Un bon livre, qui se lit d'une traite. C'est du Houellebecq, toujours la même psychologie du personnage. La fiction est un peu grosse, mais il y a une belle réflexion sur la nature des forces en présence dans nos sociétés contemporaines. C'est fin. De plus récit et réflexion s'articulent toujours aussi bien, ce qui fait de Houellebecq un grand écrivain et un grand penseur.Franchement, les polémiques sont stériles autour de ce livre.
Posté par primorales à 16:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 janvier 2015

La barbarie est dans la cité

En hommage aux journalistes de Charlie-hebdo, aux policiers et toutes les autres victimes de la barbarie, toujours la même, la violence crasse d'esprits étroits incapables d'admettre que l'intelligence existe et que l'humanité ne se réduit pas à leur misère mentale, ce petit dessin de Charb qu'il dédicaçait à notre liste d'union de la gauche (PC-PG-EELV) aux élections municipales de mars dernier.   Charb devait venir à Dieppe en février pour participer aux concours de plaidoirie des jeunes. Il devait croquer les participants. ... [Lire la suite]
Posté par primorales à 21:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 décembre 2014

Levinas, « Le scepticisme est une possibilité fondamentale de l’esprit occidental. »

« Le scepticisme est une possibilité fondamentale de l’esprit occidental. » Emmanuel Levinas, « Quelques réflexions sur la philosophie de l’hitlérisme » (1934)   En 1934, Levinas publie, dans la revue Esprit, son premier article, qu’il consacre à un éclaircissement du sens philosophique du nazisme. Il fait du nazisme de ce dernier une rupture spirituelle dans le cours de l’histoire de l’Occident, en ce qu’il s’oppose à la séparation instituée depuis la naissance du judaïsme entre le corps et l’esprit, entre... [Lire la suite]
Posté par primorales à 10:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 décembre 2014

Arendt « Le totalitarisme doit en venir au point où il faut en finir une bonne fois avec la neutralité du jeu d’échecs. »

  « Le totalitarisme doit en venir au point où il faut en finir une bonne fois avec la neutralité du jeu d’échecs. » Hannah Arendt, Le système totalitaire (1951)   En publiant Les origines du totalitarisme (1951), Hannah Arendt a proposé une interprétration très éclairante des sources idéologiques et historiques des régimes totalitaires et surtout de leur nature, organisations et moyens. Le totalitarisme se caractérise par la conjonction d’une idéologie totale (qui, en tant que « logique d’une idée »,... [Lire la suite]
Posté par primorales à 10:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 décembre 2014

Les Zindignés N°20 Conditions de vie et de conditions de la vie.

  http://golias-editions.fr/article5294.html Commander Version papier 5e Commander version numérique 2,5e http://www.golias-editions.fr/thelia/?fond=produit&id_produit=1053&id_rubrique=80   Conditions de vie et conditions de la vieFlorent Bussy Le socialisme est historiquement au service de l'égalité sociale, de conditions de vie décentes et de l'épanouissement culturel de tous les membres d'une société et, par-delà, de l'humanité. Ce principe est bafoué depuis plusieurs décennies par les partis de la... [Lire la suite]
Posté par primorales à 13:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 décembre 2014

Une phrase de Günther Anders, Le temps de la fin (1960)

« Si la région préhumaine d’où nous provenons est celle de l’animalité totale, la région posthumaine, que nous sommes maintenant sur le point d’atteindre, est celle de l’instrumentalité totale. » Günther Anders, Le temps de la fin (1960)   Dans Le temps de la fin, Günther Anders, philosophe allemand engagé dans le désarmement nucléaire, s’interroge sur les transformations symboliques de l’ère atomique et montre que, pour la première fois dans l’histoire humaine, s’ouvre devant nous la perspective d’une apocalypse nue... [Lire la suite]
Posté par primorales à 15:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 décembre 2014

Interprétations autour des attentats subis par les Etats-Unis le 11 septembre 2001

 10 novembre 2001 Qu’est-ce qui se joue aujourd’hui dans le conflit des interprétations autour des attentats subis par les Etats-Unis le 11 septembre 2001 ?   Deux courants s’opposent, nous serions même tentés de dire deux camps, au vu de la violence de l’affrontement. Pourtant on y retrouve des intellectuels d’horizon très divers, dont les interprétations sont elles-mêmes très diverses, et qui ne se rejoindraient probablement pas sur d’autres sujets. Il y a un effet de cristallisation, que nous nous proposons ici... [Lire la suite]
Posté par primorales à 15:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 décembre 2014

Café philo, Ici et maintenant

Ici et maintenant Café philo Mercredi 3 octobre 2001     Pourquoi interroger la présence ? « Ici » et « maintenant » constituent les deux formes de la présence, spatiale et temporelle. Il est en effet deux manières de ne pas être présent, en étant d’un autre temps ou d’un autre lieu. « Etre présent » signifie ainsi « être ici et maintenant. » Mais pourquoi faire de la présence un problème philosophique ? La présence est la dimension du rapport à soi-même. En effet... [Lire la suite]
Posté par primorales à 17:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 décembre 2014

Café philo, L'utopie

café philosophique mercredi 27 septembre 2000 « L’utopie »   Histoire de l’utopie L’utopie désigne un courant littéraire et philosophique de production de modèles idéaux de vie en société. Elle trouve son origine historique, à l’orée de l’époque moderne, dans la contestation par l’individu des différentes contraintes qui s’exercent sur sa liberté, qu’elles soient familiales, politiques ou religieuses. C’est Thomas More, chancelier britannique en 1529, qui inventa le mot, avec la publication de son Utopie, Discours... [Lire la suite]
Posté par primorales à 09:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 décembre 2014

Café philo, Pourquoi tolérer ?

Pourquoi tolérer ?   Actualités de la tolérance L’approche contemporaine de la tolérance met en avant la rupture avec le dogme religieux, le catholicisme à prétention universelle. Mais elle tend à le masquer en même temps, dans la mesure où le débat autour de la tolérance, en passant du domaine religieux aux problèmes sociaux a fini par faire disparaître toute référence à une vérité universelle . Si bien que la tolérance apparaît aujourd’hui elle-même comme une valeur universelle, mais sans fondement. Ainsi le problème actuel... [Lire la suite]
Posté par primorales à 18:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]